Menu


 

Site à but informatif

présentant la Podologie du Sport & de l'Enfant

 

En moyenne, de 7,5 cm de longueur à la naissance,
le pied de bébé va doubler en trois ans
d'ou, l'importance d'être attentif à bien le chausser

Avant les premiers pas de bébé
Il est tout à fait inutile de mettre des chaussures rigides à un nourrisson. 
Pour un meilleur développement, il est conseillé de laisser votre enfant pieds nus ou avec en chaussette.
Pour la fantaisie, vous pouvez chausser bébé occasionnellement mais la chaussure doit être très souple et sans semelle rigide. Le port de chaussure trop jeune risque de limiter le jeu musculaire du pied et l'affaiblir.

Alors ….. à quand sa vrai paire de chaussure ?

A quel moment le chausser ?
La question de la première paire de chaussure pour votre bébé est à se poser au moment où votre enfant se lance pour marcher tout seul ou si votre bébé reste debout environ la moitié de la journée. 
L'important, à ce moment là, c'est que bébé ne glisse pas et qu'il conserve la souplesse de sa cheville pour trouver son équilibre.
Ainsi, à la maison, il sera préférable de le laisser galoper pieds nus ou en chaussettes antidérapantes. Pour votre bambin la meilleure façon d'acquérir le sens de l'équilibre est de muscler ses pieds et sa voûte plantaire .
Au moment des sorties à l'extérieur, le pied de bébé devra être protégé de façon adapté c'est à dire, en respectant son pied car c'est un joyau à protéger dans un écrin sur mesure !



La chaussure idéale
Les premières chaussures de marche doivent être parfaitement conçues et adaptées aux pieds de votre enfant.
De qualité, elles sont donc plutôt chères et cet investissement est nécessaire durant les deux premières années de bébé.

 

1. Les lacets sont obligatoires pour une bonne tenue et une parfaite adaptation à la forme du pied. 

2. L'avant pied doit être souple pour pouvoir plier et bien dérouler les orteils.

3. Les semelles antidérapantes ne doivent pas être trop épaisse, 1 cm. maximum et pas trop rigide.

4. Les coutures & jointures ne doivent pas coïncider avec une articulation ou une bosse osseuse pour éviter tous les traumatismes.

5. Le talon doit être présent mais petit, de 5 à 7 mm.

6. L'arrière talon doit être un contrefort rigide.

7. Une tige postérieure doit être présente.

8. Elle doit être légèrement montante.

9. L'intérieur doit être en peau.

Jusqu'à 3 ans, la chaussure doit être légèrement montante, à bout rond et large pour:

  • Assurer la bonne tenue de la chaussure au pied.
  • Caler le talon en arrière tout en laissant l'avant du pied libre.
  • Protéger la cheville contre les chocs.
  • Permettre une marche aisée.

La séance d'essayage : indispensable
Tout d'abord, le pied de votre enfant doit être mesuré correctement chez un marchant de chaussure grâce à un pédimètre soigneusement posé à plat sur le sol (et non incliné) car le pied de bébé est mou et cela lui fait gagner 1 à 1,5 cm.. Vérifier aussi que les petits orteils sont bien déployés
Enfin, optez pour une marge d'une voir deux pointures pour déterminer la taille et le confort
Rappelez vous que la pointure de bébé correspond à la mesure du pied + 1 à 1,5 cm. de marge.

Quand les changer
En moyenne, durant la 1ere année, vous aurez à faire l'achat de 2 voir 3 paires.
Ainsi, au bout de 2 à 3 mois, pensez à mesurer le pied de façon à voir s'il correspond à la taille de la chaussure de votre enfant.

Conseils

  • N'utilisez pas des chaussures d'occasion, l'enfant précédent y ayant laissé son empreinte et l'ayant déformée à sa manière.

  • N'achetez jamais une paire de chaussure trop grande, cela pourrait être inconfortable, voir douloureux (frottements) .

Quelques sites

http://www.123boutchou.com

http://www.sante-du-pied.org/actualite_14.html

Que se passe t-il si l'on ne porte pas d'orthèses plantaires malgré un besoin ?

 

Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site